Un patrimoine unique

Les Causses et les Cevennes ont ete inscrits le mardi 28 juin 2011 au patrimoine mondial de l’Unesco. carte-unesco Le perimetre retenu pour l’inscription au patrimoine mondial s’etend sur 3.000 km² dans l’arrière pays mediterraneen. Sont concernees deux regions, le Languedoc Roussillon et les Midi-Pyrenees, quatre departements avec l’Aveyron, le Gard, l’Herault et la Lozere, 134 communes en “zone cœur” (perimetre propose au classement) et 97 communes en “zone tampon” (perimetre de protection autour du bien propose), et enfin 5 villes portes, avec Ales, Ganges, Lodeve, Mende et Millau. mont-aigoual2 Avec Causses et Cevennes, ce ne sont pas seulement des etendues grandioses de plateaux peles et de puissants massifs granitiques qui entrent au patrimoine de l’Humanite, mais aussi la culture des bergers qui ont faconne ces paysages pendant des millenaires. En inscrivant Causses et Cevennes sur sa prestigieuse liste, l’Unesco reconnait la valeur universelle exceptionnelle non pas d’un milieu naturel, mais d’un “paysage culturel evolutif et vivant”.

causse3 C’est celui des hommes qui, depuis qu’ils ont cesse de chasser et cueillir pour elever et cultiver, ont emmene les betes brouter sur les hauteurs. Ils ont trace les chemins (“drailles” menant d’un pacage à l’autre), amenage les “lavognes” pour faire boire les betes, construit les ponts pour franchir les cours d’eau entaillant la roche, les abris de pierre pour se proteger des rigueurs du climat, les caves pour transformer en roquefort le lait des brebis.

Dans ces espaces immenses que longent aujourd’hui les autoroutes Clermont-Ferrand/Montpellier à l’ouest et Lyon/Marseille loin à l’est, ils ont dresse des dizaines de menhirs a La Cham des Bondons (Lozere) lorsqu’ils se sont sedentarises sur ses sols ou la roche affleure sous l’herbe rare. Plus de 4 000 ans apres, ils se livraient encore il y a quelques jours a la pratique ancestrale de la transhumance sur une terre parmi les moins densement peuplees de France. Les bois couvraient autrefois la quasi-totalite du territoire. img_0146

L’elevage extensif et la culture, dans les dolines (depressions circulaires) ou sur les terrasses, ont degage l’espace et confere une unite a des paysages contrastes : à l’ouest, les imposants plateaux calcaires des Causses (Larzac, Mejean…), incises par les gorges du Tarn, de la Dourbie ou de la Jonte ; à l’est, les vallees cevenoles boisees; au milieu et au nord, les massifs granitiques (mont Lozere, mont Aigoual), qui culminent à 1 699 m et ou est juchee la dernière station meteo de montagne habitee en France. causse2 Par temps clair, on distingue le mont Blanc à l’est, la Mediterranee au sud, les Pyrenees au sud-ouest. Le perimetre retenu pour l’inscription au patrimoine mondial ne couvre pas tous les Causses, ni toutes les Cevennes. Mais il s’etend sur 3 000 kilomètres carres repartis entre Aveyron, Lozere, Gard et Herault. La, “un cadre naturel grandiose, la faune et la flore preservees, associes à un paysage rural qui s’est construit pendant plusieurs millenaires font des Causses et des Cevennes un conservatoire vivant du patrimoine agropastoral de l’Europe”, disait le dossier de candidature. Quand l’homme est intervenu, pour batir ses villages, ses monasteres ou ses commanderies templieres ou hospitalieres comme a Sainte-Eulalie-de-Cernon, ses gestes ont ete guides par un souci de l’economie du bien et du developpement durable, dit cette candidature. Aujourd’hui encore, le tourisme qui se pratique dans la region se veut raisonne. Le dossier avait ete renvoye a deux reprises par l’Unesco, en 2006 et 2009. On a d’abord doute de la valeur universelle exceptionnelle du patrimoine presente. Puis il a fallu preciser les attributs de l’agropastoralisme. Il y a aussi eu cette “grande interrogation” de l’Unesco : un territoire aussi vaste a-t-il les moyens de conserver une valeur aussi exceptionnelle ? La delivrance discrete par le gouvernement de permis autorisant en 2010 l’industrie à chercher du gaz de schiste dans le sol de la region a montre combien cette interrogation etait fondee. La levee de boucliers a ete telle que le Parlement vient d’interdire les recherches utilisant “la fracturation hydraulique”. Les habitants de ce territoire savent montrer leur attachement farouche à sa preservation et a leurs traditions.

Share

Aucun commentaire sur cette page.