Une nature sauvage

Le village de Cantobre se situe dans le parc regional des Grandes Causses,  qui couvre près d’un tiers du departement de l’Aveyron, ce qui en fait l’un des plus grands parcs naturels regional de France !. Paysage sauvage et preserve, constitue de hauts plateaux calcaires, de gorges escarpees, de collines et de monts couverts de forets. Cantobre se situe au confins des Causse du Larzac, du Causse noir et du Causse Mejean.  A Cantobre, vous vous trouvez dans la partie du parc, incluse dans la zone dite « Causses et Cevennes », classee au patrimoine mondial de l’UNESCO, au titre du paysage culture de l’agro-pastoralisme mediterraneen. Ce territoire offre une faune et une flore riches et diversifiees.

A mi-chemin entre le Larzac et le Mont-Aigoual, se trouve la vallee de la Dourbie… Porte des Cevennes, pays qui se deploie en plateaux garnis de tourbières tel la « pelouse » de l’Aigoual, où les moutons viennent paitre. De profonds ravins creusent les paysages aux reliefs escarpes
recouverts de chataigniers. Pays de schiste, dont les ardoises ornent les maisons cevenoles solidement accrochees aux pentes abruptes.
Ici, la Dourbie prend sa source, dans les contreforts du Mont-Aigoual. Rivière d’eaux vives tout d’abord dans les vallees escarpees où le schiste est chauffe par le soleil estival. Rivière venant ensuite creuser le Larzac et le Causse Noir pour enfin venir grossir le Tarn à hauteur de Millau.
Paysage de steppes et de roches calcaires qui impressionnent par la grandeur et la severite des plateaux arides, le causse du Larzac incite à la decouverte. C’est le royaume des grands espaces, parseme de pelouses riches en orchidees et en rajals (rochers ruiniformes). Ce plateau fut forme au jurassique par lente sedimentation au fond d’un ocean jadis tropical. L’eau n’est que peu presente en surface. Le calcaire, roche poreuse, filtre les eaux de pluies qui sculptent les profondeurs du causse pour former des avens, abimes et grottes. Puis l’eau ressurgit au creux des vallees (Dourbie, Tarn, Cernon et Sorgues) qui ceinturent le causse tel une forteresse. Terre d’histoire, le Larzac porte l’empreinte des Templiers qui y avaient etablit une commanderie et des dependances, encore aujourd’hui intactes. Traditionnellement, le causse est le domaine des brebis qui savent s’accommoder de la pauvrete de la vegetation. Leur lait est aujourd’hui utilise et affine pour la fabrication de fromages dont celui de Roquefort, qui connait une forte notoriete. Certains agriculteurs proposent une visite de leur ferme pour faire partager leur quotidien auprès des brebis.
Vallees de la Dourbie, de la Sorgues ou du Cernon, trois vallees riantes, verdoyantes! Abritees des vents et des rigueurs du climat caussenard, les vallees offrent un espace de villegiature et de repos ideal. Aux pieds des vallees, les rivières se lovent en meandres bien dessines. Au bord
des rivières, d’etroites prairies creent un ruban de verdure où se logent de charmants villages charges d’histoire: Ste Eulalie de Cernon, Latour-sur-Sorgues, St-Jean du Bruel… Les eaux cristallines invitent aux baignades rafraichissantes et à la pratique des sports d’eaux vives. Après s’etre infiltre dans les sols des plateaux, les eaux jaillissent, comme par miracle, et souvent de manière spectaculaire. La resurgence de la Sorgues à Cornus ou celle du Durzon à Nant constitue un exemple saisissant!
Le Larzac et les vallees de la Dourbie, du Cernon et de la Sorgues constituent un veritable paradis pour botanistes, zoologistes, geologues ou tout simplement amoureux de la nature. Les zones naturelles d’interet ecologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) couvrent pres d’un tiers de son territoire et identifient des sites au patrimoine exceptionnel. En apparence pauvre, le causse recèle des richesses insoupconnees: leur flore compte 2000 espèces parmi les 4500 recensees en France. Certaines fleurs dont de nombreuses orchidees, sont totalement endemiques au pays caussenard et n’existent donc nulle part ailleurs! On trouve aussi l’Iris nain sur le Larzac et dans la vallée de la Dourbie, le Genet scorpion sous la Couvertoirade et à Nant. Le plateau du Guilhaumard: localise sur les communes de Cornus et du Clapier, il presente une grande richesse floristique, faunistique et paysagère. Ici se rencontrent d’abondantes orchidees mais egalement une diversite de papillons, chauve-souris et rapaces. Les Causses: au fur et à mesure que l’altitude s’eleve on peut admirer une plante emblematique de la flore des terres caussenardes: la Carline ou Cardabelle. Elle se reconnaît à ses feuilles epineuses et decoupees. Souvent qualifiee de « baromètre du berger », les feuilles qui entourent son cœur se ferment selon l’humidité de l’air, on la retrouve sur les portes des maisons caussenardes. Les plateaux abritent egalement une autre espèce de plante à decouvrir, connue sous le nom de cheveu d’ange. Lorsque les paturages en sont couverts, les causses semblent plonges dans les nuages. Les gorges et la vallee de la Dourbie sont le domaine des vautours. Trois espèces cohabitent dans ce site: le vautour fauve, le vautour moine et le Percnoptère. La presence de ces rapaces est le resultat d’un plan de reintroduction d’animaux sauvages.
Devant la richesse ecologique du Larzac et de ses vallees, plusieurs zones naturelles sont en cours d’inscription dans le reseau europeen Natura 2000. Ces sites Natura 2000 font l’objet d’une concertation entre les usagers (agriculteurs, chasseurs, randonneurs,…) afin de gerer collectivement ce patrimoine pour les generations futures. C’est le cas du Plateau du Guilhaumard, du Cirque de Saint Paul des Fonts, des Gorges de la Dourbie, de la Vis et de la Virenque, des Devezes de Lapanouse, du Viala et de Cougouille.
Share

Aucun commentaire sur cette page.